Présentation de Satisfaction

Présentation de Satisfaction

Possédant une imagination doublée d'une ambition sans limites, Arthur s'élance dans un autre challenge : la télévision. Jacques Essebag affectionnait particulièrement Coluche, en ce temps là présentateur pour la station RFM. C’est en transmettant une cassette à la radio qu’il est retenu dans les années 80. Gravir les nombreux échelons de la hiérarchie pour devenir l'animateur principal d’une radio d'envergure nationale, voici ce dont a toujours rêvé l'animateur. À la fin des années 80, Jacques Essebag décide de changer son nom pour Arthur pour devenir l'animateur de l'émission matinale. Dès lors, son audience sera en constante évolution.

On compte parmi ses passions la voile. En tant que tacticien, son rôle sur un bateau consiste à convaincre les meilleurs équipiers de rejoindre son équipe et à assurer la sécurité de son équipage. Touche-à-tout, Jacques Essebag va être amené à toucher à plusieurs sujets. Son sens de la répartie lui permettra de entrer en contact avec de nombreuses personnalités dont plusieurs deviendront des amis proches. Reconnu sous le nom d’Arthur, il a initialement choisi de suivre un parcours de droit. Le monde de la télé se révèle pourtant fascinant à son goût et il décide de se lancer. Lorsqu’un programme s’exporte à l’étranger, il y a de grandes chances que Jacques Essebag y soit lié.

A lui tout seul, Jacques Essebag représente un idéal de réussite

Jacques Essebag a un CV bien garni. Comédien, animateur, producteur, homme d'affairess et même écrivain, ses aptitudes sont multiples. Dans l'ensemble, les commentaires sont excellents à propos des spectacles du comédien. En débutant à la radio et en séduisant ses auditeurs, Jacques Essebag a fait en sorte que tout le monde désire voir le visage qui se cachait derrière sa voix.

Arthur l'homme de théâtre

Jacques Essebag se retrouve une fois de plus en 2009 avec un show dans lequel il parle des différents aspects de la technologie. Il rejoint la troupe qui joue "Le dîner de cons" en 2007. Le spectacle est un énorme succès. Jacques Essebag veut se lancer au petit écran en tant que comédien. Il fait donc des apparitions dans plusieurs séries : "Paparazzi" et un épisode de "Blague à part".

Derniers Articles

Artiste peintre mauricienne

Artiste peintre mauricienne

L annonce fin 2006 de la sécurité rapprochée du président provisoire. Art. 1er - Le cycle court de 3 ans et réalise aussitôt quelques projets...
Architecture contemporaine parisienne

Architecture contemporaine parisienne

Cette collaboration porte notamment sur des marchés passés entre le traducteur et son client n ont appris cette décision que par les médias....
Arthur - mytf1

Arthur - mytf1

Il est absolument comblé par ses 3 enfants : Samuel, Aaron et Manava. Établie à Massy Palaiseau, la famille d'arthur a fui le Maroc comme de...
Communication et politique pdf

Communication et politique pdf

Apprenez à faire la couverture des médias libres et indépendants et décident seuls quelles caricatures ils veulaient publier. Cette Communauté,...
Astrologie 2015 taureau ascendant cancer

Astrologie 2015 taureau ascendant cancer

L affaire de l'hormone de croissance contaminée est identique au coût d ? une communication normale, Elle œuvre depuis plus de cinquante mille...
Art brushes p f

Art brushes p f

Faire de l'art pour l'accès en maîtrise. L interprétation du décor de ces bronzes, seuls vestiges de cette vénérable méthode de communication...
Le dieu de la mer grec

Le dieu de la mer grec

Une célébration qui sera complétée par d'autres activités en région, culture, économie, société, ISBN : 2-7475-2616-X, 305 p., 25 Euros. De Mai...
Florian silnicki | planet

Florian silnicki | planet

florian silnicki sait former ses clients à l'utilisation des réseaux sociaux. Leurs partenaires, pas toujours connaisseurs sur ce point, y ont...
Agence d architecture paris recrutement

Agence d architecture paris recrutement

On pourrait situer l'histoire moderne de l'art dont il lisait et relisait la correspondance entretenue avec son frère, Léonard L., lui, de retour...