Antoinette fouque: « etre une femme n’est pas une construction  - elle

Image Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Antoinette Fouque, Roland Barthes et Monique Wittig

Le groupe de réflexion nommé Psychanalyse et Politique, l'un des courants du Mouvement de libération des femmes, a été fondé par cette femme. En plus de son statut d’enseignante, Antoinette Fouque oeuvre avec différentes sociétés d'édition. Après des études universitaires en Lettres, Antoinette Fouque s'est lancée dans l'enseignement.

En fréquentant les milieux littéraires,, Antoinette Fouque a constaté à quel point les femmes occupent peu de place dans le secteur de l’édition. L'éditrice inaugure une première librairie dans le 6e arrondissement de Paris. Là, elle vend l'ensemble de la production littéraire féminine du moment. Dès 1973, elle lance Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes sur Paris, Lyon et Marseille.

Une figure du droit des femmes

Le droit des femmes a été la principale lutte de la vie d'Antoinette Fouque. Le Mouvement de libération des femmes a été fondé pour empêcher un détournement par les partis. Avec d’autres activistes, Antoinette Fouque enregistre le MLF comme une association loi 1901, à la fin des années soixante-dix.

Antoinette Fouque soutient les femmes en luttes sur toute la planète

Antoinette Fouque a lancé le Club Parité 2000 et l’Observatoire de la Misogynie. Chevalier des Arts et lettres et Commandeur de la Légion d'honneur, cette grande dame décède au début de l'année 2014. Selon Antoinette Fouque, la femme du soldat inconnu est plus inconnue que lui. Ce sont les mots écrits sur une banderole qu'elle agite lors d'une manifestation du Mouvement de libération des femmes sous l'Arc de Triomphe.

L'égalité hommes-femmes est au coeur du mouvement AFD. Antoinette Fouque lance l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie durant le bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen. De nos jours, les droits des femmes sont encore menacés et l'AFD combat dans le but d'empêcher la poussée des extrémismes de tous bords.

Antoinette Fouque gardera toujours un enracinement politique marqué à gauche de son enfance passée dans un environnement ouvrier. Son père était un militant communiste. Antoinette Fouque étudie dans les Bouches-du-Rhône avant de poursuivre à La Sorbonne. Elle rencontre son époux, René Fouque quand elle est étudiante. Elle passe une enfance paisible à Marseille.